AU CDN


Mardi 14 septembre à 18h30
rencontre avec

Tanguy Viel

 

 A paraître le 2 septembre aux éditions de Minuit, La fille qu'on appelle, nouveau  roman de Tanguy Viel dont les premiers chapitres nous avaient été lus par l'auteur dans le cadre de sa résidence au CDN, voici quelques mois. La rencontre autour de ce livre, magnifique roman décidément de la même trempe que Article 353 du Code pénal, aura donc lieu là où tout a commencé, au théâtre d'Orléans dans l'atelier du CDN.

JEAN-PIERRE SUEUR / CHARLES PEGUY

 Vendredi 17 septembre 

rencontre / dédicace

 Jean-Pierre Sueur




"Nous sommes là avec nos pauvres mots, et nos lyres muettes, à la recherche des ciels qui se dérobent, des lendemains qui ne chantent pas encore, et avec Péguy nous mesurons la force, la beauté de ce travail sans fin recommencé. Non, il n'est pas vain d'écrire des livres. Des livres nourris d'autres livres, en une chaîne qui se joue des siècles et des temps. Nous sommes habités de littérature".


Lecteur de toujours de Charles Péguy, Jean-Pierre Sueur dédicacera et présentera ce livre, qui s'attache, au plus près des textes, à demonter les vertiges du poète, et peut-être aussi ceux de qui les lisant, les fréquente.


Dédicace au rez-de-chaussée de la librairie à partir de 17h, entrée libre.

Présentation au 1er étage de la librairie, accès avec pass sanitaire.

RENCONTRE AVEC CAMILLE DE TOLEDO

 


Parce que toutes les espèces parlent et que les humains n’ont pas le monopole du langage, l’écrivain et traducteur Camille de Toledo lance le Parlement de Loire, projet qui vise à doter ce fleuve emblématique d’une personnalité juridique, en imaginant une représentativité aux éléments naturels, fleuve, sols, océans... à l'ère de l'anthropocène. Le processus de conception de ce Parlement est aussi fertile que les séances qui s'y organisent, et Camille de Toledo les a mis en récit dans un livre, Le Fleuve qui voulait écrire, qui vient de paraître.

Samedi 18 septembre à 17h
nous vous invitons à une présentation de ce livre et de ce projet.
Avec Camille de Toledo et Virginie Serna, conservateur général du patrimoine et archéologue, et membre de la commission du parlement.

Camille de Toledo est écrivain, vidéaste, traducteur, juriste. iI construit une oeuvre protéiforme, essais, fictions, récits, "narrations qui pour certaines nous font vivre, nous attachent au monde, et pour d’autres nous tuent, nous blessent, nous font souffrir, nous, les humains, et les non-humains. Ce sont des fictions donc qui construisent notre réalité d’espoir ou de peine... " Il a publié l'an dernier chez Verdier un livre magnifique, Thésée, sa vie nouvelle, fait de la matière du souvenir et de deuil. A lire ici, un entretien passionnant intitulé: « Accueillons, dans nos parlements, les voix de la nature ».