LACAN

Neuvième saison de notre
Atelier Lacan
proposé et animé par
Pauline Prost


qui vous propose cette année d'aller au plus près de l’enseignement de Lacan, en abordant le Séminaire VII: «  l’Ethique de la Psychanalyse », le seul qu’il aurait aimé rédiger lui-même, lui conférant ainsi une place d’exception, dans son rapport à Freud, et à l’actualité (toujours de mise) de la psychanalyse.

Si vous souhaitez dès maintenant vous procurer ce livre, vous pouvez le faire par téléphone ou par mail . Nous vous mettrons de côté un exemplaire de l'édition parue en poche (Points essais, 11€80).

La première séance aura lieu  
samedi 21 septembre à 10h30

puis samedi 19 octobre, 23 novembre et 14 décembre.
Entrée libre au 1er étage de la librairie, sans inscription préalable. 

RENTRÉE LITTERAIRE

Samedi 28 septembre à 17h
rencontre avec 
Pierre Lecoeur
à l'occasion de la parution de son livre
Le blason de lichen
paru chez Fata Morgana
avec des monotypes de Marie Alloy

Pierre Lecoeur s'entretiendra avec Jean-Benoît Puech



"Parfois, June sort de la poche de son jean un grain de blé qu'elle doit tenir précautionneusement entre la pulpe du majeur et de l'index. Elle le laisse glisser au creux de la paume et le regarde. Il est fait pour rouler et se planter. Il est revêtu de sa couleur propre et personne ne l'a imaginé. Son arrondi parfait s'accentue pour que sa ligne entre en elle-même, à la couture, au défaut, là d'où la pousse jaillit quelles que soient les coutumes, les passions et les illusions de ceux qui l'ont planté. Une fois jeté d'une main absente ou versé du semoir d'acier, il suit sa loi et s'épanouit. " 
June et Phoebe campent quelques jours en Nouvelle-Angleterre. A chaque moment de ce séjour correspond une étape d'une initiation au secret des choses, des lieux et des êtres. Peu à peu, les nuances des personnalités des deux jeunes filles se dessinent : l'une semble tournée vers les autres, vers le langage ; l'autre vers le silence massif d'une terre qui constitue toujours un Nouveau Monde. Dans cet écart le texte évolue d'une manière qui voudrait échapper à la tyrannie du temps des horloges. 
Né en 1972, Pierre Lecoeur vit et enseigne à Orléans. La fascination pour les lieux, la stupéfaction de vivre sous le lien du temps, l'énigme des choses et des êtres telle qu'elle se profile dans le quotidien sont les pôles qui aimantent son écriture. Il a publié des poèmes en revues (NRF, Europe, Conférence), ainsi que de nombreux travaux critiques et études portant essentiellement sur la littérature du XXe siècle.

RENTRÉE LITTERAIRE


Lundi 30 septembre à 19h30
nous sommes très heureux de recevoir
Valentine Goby
pour une rencontre qui nous permettra bien sûr de découvrir son formidable roman
Murène
qui vient de paraitre chez Actes Sud

mais aussi de présenter l'association orléanaise 
Chapitre 2 
dont Valentine Goby est la marraine : Chapitre 2, association spécialiste de l’action autour du livre, a une triple vocation: culturelle, sociale et solidaire, et environnementale. Aline Lambert-Baudu, fondatrice et chef d'orchestre de Chapitre 2, et co-organisatrice de cette rencontre nous exposera son projet dans toutes ses déclinaisons : conférer aux livres les vies les plus riches possibles.

Valentine Goby publie depuis quinze ans pour les adultes et pour la jeunesse. Elle reçoit en 2014 treize prix littéraires pour Kinderzimmer, paru chez Actes Sud. Passionnée par l'histoire et par la transmission, la mémoire est son terrain d'exploration littéraire essentiel.
Murène est son treizième roman, après son magnifique livre autour de Charlotte Delbo, Je me promets d'éclatantes revanches (Editions l'Iconoclaste).

NICOLAS OFFENSTADT

Jeudi 3 octobre à 18h30
rencontre avec
Nicolas Offenstadt
organisée en partenariat avec l'Association ARTIS


Nicolas Offenstadt est historien,  agrégé et docteur en histoire et maître de conférences à l’Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne. Il a conduit des travaux à la fois sur la Grande Guerre (La Grande Guerre, carnet du Centenaire, Albin Michel) et sur la Guerre de Cent ans. Depuis plusieurs années, il travaille sur la construction des mémoires en RDA. Il évoquera ce soir son essai paru chez Stock en 2018 Le Pays disparu: sur les traces de la RDA, ainsi que le très beau livre Urbex RDA qui vient de sortir chez Albin Michel, parcours visuel et intellectuel dans l’histoire de la RDA, à travers l'exploration de 250 lieux abandonnés, ruines, Combinats, cités d’habitation, maisons de la Culture... Ce livre constitue un nouveau chapitre de cette "histoire de l'abandon" que Nicolas Offenstadt compose, histoire illustrée par des photos glanées durant ses explorations urbaines (urbex).

Nicolas Offenstadt s'entretiendra avec Maryse Magnier de l'association Artis.


RENTRÉE LITTERAIRE


Mardi 8 octobre à 18h30

rencontre avec
Akira Mizubayashi
autour de son roman
Âme brisée
paru chez Gallimard




Né en 1952, Akira Mizubayashi est écrivain, universitaire et traducteur.  Après avoir publié plusieurs essais en japonais, il adopte pour ses livres la langue française à partir de 2011. Il a notamment publié Une langue venue d'ailleurs, pour lequel il a obtenu le Grand Prix de l'Académie française, Petit éloge de l'errance, Un amour de mille ans, et l'an dernier chez Arléa Dans les eaux profondes : le bain japonais. Certains orléanais avaient pu rencontrer  Akira Mizubayashi dans le cadre du festival francophone les Voix D'Orléans, où il était intervenu en 2017 sur le thème "la littérature pour rompre les frontières".


"La musique adoucit les mœurs, dit-on. Pas évident pour Rei, un petit Japonais qui assiste en 1938 à l’arrestation de son père accusé de communisme par les soldats japonais. Celui-ci était en effet en train de répéter en compagnie de trois Chinois un quatuor de Schubert. Rei se prénommera Jacques, adopté par des Français, amis de son père. Il deviendra surtout un grand luthier et l’un des meilleurs de France. Avec ce roman, Mizubayashi rend d’abord un hommage à ce métier, luthier, réparateur des âmes, celles des violons et parfois celles des instrumentistes et des auditeurs, hommage également à la famille Vuillaume, à Mirecourt, à la musique de chambre, enfin au violon, instrument-roi et personnage clé de cette histoire. Nouveau répertoire pour accompagner ce texte, qui prend la forme du quatuor n o 13 de Schubert, d’une belle écriture très poétique, il vous souffle la playlist pour l’accompagner : Schubert bien sûr mais aussi Bach, Berg…" (Page des libraires).


À NOTER AUSSI








Le 9ème colloque
Femmes des lumières et de l'ombre
 organisé par l'Association Mix-Cité 45 aura lieu cette année les 26 et 27 septembre à la Médiathèque d'Orléans. Il aura pour thème

Femmes en scène, 
Femmes de théâtre

Le programme est ici

ATELIERS MYTHOLOGIE

Samedi 14 septembre à 10h30 
c'est la reprise de l'atelier mensuel
De l’Antiquité et d’aujourd’hui
proposé en partenariat avec
l'Association Guillaume Budé

Après avoir abordé, en 2018-2019, quelques figures féminines de l’Antiquité par-delà les clichés, l'Association Guillaume Budé vous propose pour cette deuxième saison
 un thème tout aussi passionnant :
D’un monde à l’autre : 
approcher, visiter, habiter les enfers



Cet univers mythique des enfers sous-tend le monde dans lequel vivent les Anciens. À la différence de l’Enfer chrétien, il est  le lieu que tous les vivants rejoignent après la mort. Il arrive même qu’une mission héroïque ou les hasards de la vie conduisent certains personnages à s’y rendre et que, revenus parmi les vivants après cette épreuve, ils racontent ce qu’ils ont vu.
Nous chercherons à cerner les contours de cet au-delà – situé en-deçà !  –  aussi fluctuant soient-ils selon les époques et les auteurs qui les évoquent. Comme en témoignent les  prolongements et les  transpositions dans tous les domaines artistiques, nous verrons que les enfers nourrissent encore notre propre imaginaire. 
Où se situent-ils, comment sont-ils organisés, qui les régit et les habite, qui s’y rend et pourquoi ? Sans nous limiter à une simple description nous chercherons à en dégager la dimension symbolique, littéraire, morale, philosophique, politique ou religieuse, en répondant à cette double question : pourquoi les Anciens ont-ils « inventé » ces enfers-là, et comment en parlent-ils ?
Les séances, mensuelles, auront lieu au 1er étage de la librairie, un samedi par mois de 10h30 à 12h.
L’entrée est libre.

Calendrier des séances :
14/09 : Présentation de l'atelier 
12/10 : La topographie 1 : Place et organisation des enfers  – Emilia Ndiaye
16/11 : La topographie 2 : Les eaux et leur gardien  – Nicole Laval-Turpin
7/12 : Les habitants du lieu : Hadès, Perséphone et les autres  – Catherine Malissard
11/01 : Les visiteurs 1 : Au bord des enfers : Ulysse  – Nicole Laval-Turpin
1/02 : Les visiteurs 2 : Descendre aux enfers : Énée  – Emilia Ndiaye
7/03 : Les visiteurs 3 : Au-delà des enfers : Orphée  – Diane Marchand
4/04 : Les enfers autrement : parodie, lieu de méditation… – Pierre-Alain Caltot