Mercredi 13 Octobre 2010 à partir de 18h30
rencontre avec
Georges Joumas
autour de son livre
Echos de l’Affaire Dreyfus en Orléanais
et
Julie Sabiani,
éditrice du livre de Louis d’Illiers
Lorsque finissait le siècle
(Editions Corsaire)


Dans toute la France, de 1898 à 1900, l’affaire Dreyfus passionne l’opinion publique. Dans le Loiret, les polémiques et les manifestations antisémites sont particulièrement virulentes. Les journaux locaux prennent des positions bien tranchées. Des personnalités du département jouent un rôle important au niveau national: l’officier Henri d’Aboville, les écrivains Charles Péguy et Jules Lemaître, le député de Montargis Albert Vazeille, l’abbé Georges Russacq. D’autres s’engagent localement dans les ligues, notamment le Dr Halmagrand, le géographe Louis Gallouédec, l’archiviste Camille Bloch, le journaliste Léon Zay, le grainetier René Maingourd. Echos de l’affaire Dreyfus en Orléanais se propose de relater et d’analyser les faits marquants de "L’Affaire" dans le département, avec, en épilogue le séjour militaire d’Alfred Dreyfus à Orléans en 1918.
Georges Joumas est docteur en histoire. Il est l’auteur de Louis Gallouédec, géographe de la IIIe République et de plusieurs articles sur l’affaire Dreyfus.

Dans Lorsque finisssait le siècle, Louis d’Illiers, un des meilleurs historiens d’Orléans nous introduit dans dans les milieux fermés de l'aristocratie et de la haute bourgeoisie orléanaises. Nous surprenons grâce à lui les confidences qui s'échangent et les intrigues qui se trament dans les coulisses d'une société révolue, la comédie mondaine qui se joue en ce tournant du XIXe au XXe siècle... Ce roman, initialement paru en feuilleton en 1948 dans La Dépêche du Loiret retrouve ici sa portée de témoignage historique. L’édition critique et l’iconographie qui l'accompagnent sont établies par Julie Sabiani, qui a été professeur des Universités à Orléans et directrice du Centre Charles Péguy.

"Nous ne parlerons pas de l'Affaire Dreyfus!"