Rencontre avec
Jean-Marie Blas de Roblès
autour de son nouveau roman
La montagne de minuit
(éditions Zulma)
Jeudi 7 octobre 2010 à partir de 18h30


Au cœur de ce roman, un personnage hors du commun: Bastien, gardien d'un lycée jésuite et secrètement passionné par tout ce qui concerne le Tibet et le lamaïsme. Tenu à l'écart de son voisinage pour d'obscurs motifs, le vieil homme vit plus solitaire qu'un moine bouddhiste. L'aventure commence à Lyon, par la rencontre entre le vieux sage et Rose, nouvellement emménagée avec son petit Paul. Séduite par l'étrangeté du personnage, cette dernière s'attache à lui au point de lui permettre d'accomplir le voyage de sa vie... Vérités et mensonges, fautes et rédemption s'enlacent et se provoquent dans ce roman qui interroge avec une désinvolture calculée les «machines à déraisonner» de l'Histoire contemporaine. Roman à thèse si l'on veut, sous les bonheurs du romanesque pur, La Montagne de minuit se lit comme une exploration intrépide des savoirs et des illusions.
« Blas de Roblès excelle, chemin faisant, dans ses impressions de voyage, vivantes, colorées et terribles, sur le Tibet opprimé. (...) Rien n'est unilatéral dans ce roman délicat comme un effeuillement, grâce à sa composition tressée à plusieurs voix. » (David Fontaine — Le Canard enchaîné).

Né en 1954 à Sidi-Bel-Abbès, Jean-Marie Blas de Roblès est l'auteur du monumental Là où les tigres sont chez eux — Prix Médicis 2008.