LITTERATURE FRANCAISE:

Bernard Quiriny: 
Une collection très particulière - Seuil (17,20€)
Des livres qui s'oublient irrésistiblement en cours de lecture, des livres qui en cachent d'autres dans leurs pages, des manuels de cuisine empoisonnée, des romans qu'on ne peut lire qu'en étant bien habillé, et d'autres qui continuent de s'écrire après la mort de leur auteur... La "collection" évoquée dans le titre est celle recueillie par Pierre Gould, personnage récurrent chez Bernard Quiriny; elle ravira les amateurs de bibliothèques imaginaires, d'excentriques et autres fous littéraires, en un recueil où plane l'ombre fantaisiste de Borges et Calvino.

François Garde:
Ce qu'il advint du sauvage blanc - Gallimard (21,50€)
Au milieu du XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage d'Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard : il vit nu, tatoué, sait chasser et pêcher à la manière de la tribu qui l'a recueilli. Il a perdu l'usage de la langue française et oublié son nom. Que s'est-il passé pendant ces dix-sept années? C'est l'énigme à laquelle se heurte Octave de Vallombrun, l'homme providentiel qui recueille celui qu'on surnomme désormais le 'sauvage blanc', et qui le ramène en France. Inspiré d'une histoire vraie, Ce qu'il advint du sauvage blanc est le premier roman de François Garde.

Michaël Ferrier:
 Fukushima, récit d'un désastre - Gallimard ( 18,50€)
"Désormais, il n'y a plus nulle part sur la terre où l'on soit à l'abri. Plus rien n'a d'importance, ni les couleurs de ce printemps japonais, qui s'ouvre dans le blanc-bleu du soleil sur la terrasse, le satin rouge des pivoines - ni les parfums des fleurs qui, dans l'impasse, embaument de plus belle. Ne restent  plus que le bruit et la terre,  le tremblement s'est emparé du monde et martèle en cadence la réalité, sans jamais pouvoir épuiser la résistance de la matière. Et le même tremblement s'ouvre dans le esprits, un ébranlement, une frayeur, comme une falaise qui s'effondre à l'intérieur."


Eric Vuillard:
La Bataille d'Occident - Actes Sud  (19,30€)
Un "art de la guerre" qui revisite de manière polémique, historique et politique les origines de la Grande Guerre. Une fresque assez magistrale.


Egalement, sur le thème de la guerre:
Stéphane Emond: pastorales de guerre - Le temps qu'il fait (8€)
Des évocations sensibles, quotidiennes, des portraits de "simples" emportés par la folie de la guerre.



Dominique Ané: 
Y revenir Stock, (12,50€)
Premier récit de celui que l'on connait davantage sous le nom de Dominique A., Y revenir explore le motif du retour au pays natal, en l'occurrence la ville de Provins où l'auteur a passé son enfance et son adolescence. Y resurgissent les souvenirs d'une enfance ordinaire, fragile, les lieux maintes fois parcourus qu'on ne revoit jamais d'un oeil neuf, mais aussi la distance parcourue, en un voyage à rebours, bien sûr intérieur, sobre et subtil.

Régine Detambel: 
Opéra sérieux - Actes Sud (14,50€)
Court et intense roman sur les mystères de la voix, le destin d'une cantatrice fille d'un couple de célèbres chanteurs, qui vient au monde en perdant sa mère...


Egalement autour du thème de la musique:
Dominique Pagnier: le royaume de Rücken - Gallimard (17,90€)
Sur la vie Léopold Mozart, comment il renonça à ses oeuvres et sa carrière pour parfaire celle de son génie de fils, et comment son dévouement ne fut pas payé de retour...










Enfin - sur le thème de la passion amoureuse - du déchirement:
Anne Serre: Les débutants - Mercure de France ( 16,80€)
... de la blessure qui ne cicatrise pas (les ombres du passé):
Catherine Henry: Plusieurs mois d'avril - Gallimard (14,10€)
... de la fracture intime (le deuil des parents):
Fabio Viscogliosi: Mont-Blanc - Stock (16,75€)